MASTAROTH – RAW (2012)

RAW : Electro break metal (sorti sur le label NKS prod 60)

Des bons vieux tromblons bien crados ^^ http://nksinternational.free.fr/mastaroth.html

Description par le label NKS :  » Etre maléfique multiforme, Mastaroth nous présente ici son visage le plus brutal, le plus lourd, le plus couillu, de quoi foutre la frousse à une division blindée super-entraînée. Des rafales de guitares métal rythmiques et mélodiques traversent une avalanche de batterie qui pulse puis s’arrête, repart puis s’excite, ralentit puis martèle, du breakbeat virant parfois hardcore/hardtek ou hip hop.
On devine une écoute assidue de Sepultura, Biohazard ou Pantera. Et pourtant, aucune guitare n’a été utilisée sur ces 7 morceaux. Miracle de la MAO, et non pas du communisme chinois. On pourra regretter l’absence de voix, d’autant plus que Mastaroth nous a déjà montré ses qualités dans ce domaine, mais l’instrumental permet de mieux apprécier les nuances des compositions, du mixage et du mastering. Les quelques temps calmes, et surtout les violons et le downtempo de Bolero Mecanico, sont comme le vol d’une colombe juste avant l’extraction hors des tranchées, des instants de grâce furtifs au beau milieu du carnage.
Raw as Mastaroth as NKS as life. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *